Un pont comptable, c’est quoi ?

Un pont comptable, c’est quoi ?

Aussi appelé logiciel de passerelle ou de transit, le pont comptable est un moyen d’interconnecter un logiciel métier et un logiciel comptable. On parle alors d’Échange de Données Informatisées (EDI)

Le principe

Le but est de faire communiquer deux logiciels, dont la solution comptable de l’entreprise, afin qu’ils échangent leurs « données ». Il s’agit le plus souvent d’un logiciel « métier » ou de « gestion », comme par exemple : un ERP, une gestion commerciale ou des moyens de paiement. Pour la solution comptable, il s’agit des logiciels utilisés dans les PME, comme par exemple : Sage, Quadratus, Cegid, Ciel, etc …

Exemple de pont comptable pour les ventes, Nuxly

Nuxly – Exemple d’un pont comptable pour les ventes

L’objectif est de gagner du temps et de la fiabilité : en évitant la ressaisie manuelle d’informations et leurs erreurs inhérentes.

Quelles sont les données échangées ?

Du logiciel métier vers la comptabilité

Les principales données sont bien-sûr les écritures comptables : les achats, les ventes, les mouvements de stock, les virements, les relevés de banques … Mais il y a aussi les informations relatives aux clients et aux fournisseurs, le pont comptable peut également récupérer ces informations issues du logiciel métier, pour créer et mettre à jour les tiers en comptabilité.

De la comptabilité vers le(s) logiciel(s) métier(s)

Il est aussi possible de faire le chemin inverse, c’est à dire extraire des informations de la comptabilité pour les injecter dans le logiciel métier. Par exemple, il peut être intéressant de remonter, dans un logiciel de gestion commerciale, les règlements clients qui ont été réalisés dans la comptabilité (via le lettrage des comptes clients).

L’intégration manuelle ou automatique ?

Il est effectivement possible d’avoir plusieurs types d’intégration. L’intégration manuelle, aussi appelée asynchrone, est réalisée à l’aide d’une application qui doit être lancée périodiquement, par exemple une fois par jour, la nuit. L’intégration automatique (ou synchrone) correspond à une mise à jour des données plus régulière, qui se fait au fil de l’eau.

Enfin il est important d’avoir une solution pour surveiller le bon fonctionnement du pont comptable, par exemple par une interface dédiée (pour la solution synchrone) ou un rapport envoyé par email (solution asynchrone).

Nous vous accompagnons

Nuxly a déjà réalisé plusieurs solutions de pont ou de passerelle comptable dans des secteurs variés : construction, transport, tourisme, etc.
N’hésitez pas à nous contacter afin d’échanger sur votre projet de pont comptable.